THE WINDOW
LABORATOIRE D'EXPÉRIMENTATIONS ARTISTIQUESEN MILIEU URBAIN

Directrice Artistique

Catherine Baÿ

Catherine Baÿ vit et travaille à Paris.

Après des études de théâtre (Ecole Jacques Lecoq, Philippe Gaulier, Antoine Vitez), d’ethnologie (Jean Rouch) ainsi que de danse (Marica Barcello, Phillipe Decouflé, Milly Nichols, etc.), Catherine Baÿ développe son travail de chorégraphe et de metteur en scène. Son parcours la conduit à se promener à travers les formes et les pratiques artistiques (chorégraphie, performance, mise en scène, vidéo, cabaret) et à collaborer avec des artistes de différents champs d’expression.

Pour exemple, de 1987 à 1994, elle orchestre des performances et des évènements dans différents types d’espace: piscines, boîtes de nuit, friches industrielles ou dans des galeries telles qu’Yvon Lambert, Anne de Villepoix etc. Elle collabore notamment avec les plasticiens comme Robert Combas, Jean-Charles Blais ou Sylvia Bossu, des architectes comme Laurence Bourgeois et Pascale Lecoq, ainsi qu’avec des acteurs-danseurs tels que Alain Rigout, Amy Garmon et Laurence Levasseur.

Elle développe, interroge et ré-interprète les codes de la représentation; elle dissèque les écarts entre le corps intime et le corps social, notamment dans Relief ou le discours sur l’éloquence en portant un regard critique sur les postures des hommes politiques lors des élections de 1995. Dans Ainsi parlait Eliane et Lulu, qu’elle élabore avec Marco Berretini et Kolatch, elle joue sur la confrontation scénique du réel et du poétique.

Depuis 2003, Catherine Baÿ travaille sur la figure des Blanche Neige. Elle met en scène cet archétype devenu icône et développe avec elle une multitude d’intervention, qui vont de la mise en scène, à la danse, en passant par la performance. Catherine baÿ dénonce les travers d’une société en proie au totalitarisme de la consommation et victime de plusieurs formes de domination.

Ses Blanche Neige multipliées, telles des copies de copie, parcourent le monde à travers des performances: Cuba, Moscou, Bruxelles, Tokyo, New York, Paris…

Enfin Catherine Baÿ s’investit comme directrice artistique: qu’il s’agisse du Cabaret «Nue et Habillé» de 1994, de la vitrine «Window» créée avec Gilles et Roël Strassart en 1999, ou de la galerie «The Window, Laboratoire de recherche et d’expérimentation artistique en milieu urbain». Toujours en activité, chacune de ces structures sont de véritables plates-formes d’échanges et de création.

  • DATES CLÉS :
  • 1990: Programmation et création de plusieurs spectacles avec le soutien de Marie Thérèse Allier , La ménagerie de verre, Paris
  • 1995: Relief ou le discours sur l’éloquence, La ménagerie de verre, Paris
  • 1999: Nains mode d’emploi / vitrine «Window», Paris
  • 2004: «Blanche Neige envahit la fondation Cartier» curateurs: Marc Newson, Fondation Cartier
  • 2007: Performance pour les journées du patrimoine, Mac/Val, Vitry-sur-Seine
  • 2008: Performance, «Crossing The Line Festival», curateurs: Lili Chopra et S. Dove, New York
  • 2009: Installation, workshop, «The Todaysart Festival», La Haie
  • 2010: Installation vidéo, performance, «Le Banquet», Centre G. Pompidou, Paris
  • 2011: Performance et installation, «Jack in the box», Mac/Val, Vitry-sur-Seine
  • 2013: «Snow White in Japan», Tokyo Roppongi art night et Musée Acta Osaka, Kyoto
  • 2014: Hamlet pole emploi, Île de la Réunion
  • 2015: Performance «L’Anniversaire», festival Hors Piste, Centre G. Pompidou

À VOIR ÉGALEMENT
W