27 juillet 2017
THE WINDOW
LABORATOIRE D'EXPÉRIMENTATIONS ARTISTIQUES EN MILIEU URBAIN

Résidence

27 juillet 2017
Beth Weinstein

Comment (l’in)visibilité se croise avec le travail, le texte, l’architecture et la performance ?

Beth Weinstein, en résidence à The Window, questionne l’invisibilité politiquement et spatialement construite, tel un nœud Gordien. Dans son projet en cours, titré «Intern[ed] » (évacués), ses performances d’effacement et de rédaction interrogent les espaces des camps d’internement démolis et le travail fait par les internés, dans le Sud-ouest des EU. Ces travaux incluaient le tissage des mailles de camouflage et la fabrication des maquettes des bateaux pour l’armée américaine. Ils produisaient également des briques d’adobe pour leurs propres bâtiments carcéraux.

Beth présent/performe « Intern[ed] » qui ouvre sa collaboration avec Catherine Baÿ, ARGG et The Window, prévue pour 2018.

Beth est architecte, chercheure, performeure, et professeure associée à l’école d’architecture de l’Université d’Arizona. Son projet doctoral (University of Tasmania) interroge le « chorégraphie spatiale du travaille : «manifester» (rendre visible) le caché dans le faire, de-faire et re-faire architecturale ».

(english)

Erased space / material trace

How are labour and (in)visibility intertwined with text, performance, and architecture ?

Beth Weinstein, in residence at The Window, investigates the Gordian knot of spatially and politically constructed (in)visibility. Intern[ed], her current work-in-progress, explores performances of erasure and redaction in order to critically reflect on the space of razed internment camps in the American South West, and the labours performed there by “evacuated” internees—weaving camouflage netting and fabricating model boats for the US military, and producing adobe bricks for buildings of their own imprisonment.

In anticipation of a collaboration with Catherine Baÿ, ARGG and The Window in 2018, Beth introduces / performs her work in progress.

Beth is an architect, performance-scholar and –maker, and associate professor at the University of Arizona. Her doctoral project (University of Tasmania) explores "choreographies of spatial labour: manifesting the hidden in architectural (un-/re-) making."


À VOIR ÉGALEMENT
W
Déconnecter