7 octobre 2019
THE WINDOW
LABORATOIRE D'EXPÉRIMENTATIONS ARTISTIQUES EN MILIEU URBAIN

Goûtons la ville

7 octobre 2019
Marc-André Selosse + Florent Poussineau + Camille Orlandini + Emmanuel Raoul

Retour d’expérience sur cette découverte des Micro-organismes… dégustation, promenade, exposition étaient là pour nous faire découvrir plus en détail le monde caché de nos appareils digestifs et pré-gustatifs.

Emmanuel Raoul nous a présenté Marc-André Selosse vennu découvrir pour nous le vivant végétal urbain que recèle la rue Gustave Goublier. L'élan de départ pour nous accompagner dans la comprehension des organismes végétaux afin de saisir comment ils produisent des déchets mais aussi de l'énergie, digèrent, transforment ce qu'ils absorbent. Des allés-retours entre biologie et perception du goût, de l'astringent aux tannins sans oublier l'utilité des amertumes, l'auteur de :
Jamais Seul (Ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations)
et de
Le goût et les couleurs du monde (Une histoire naturelle des tannins, de l'écologie à la santé)
a dévellopé son propos à partir des exemples offerts par la rue devenue piétonne transformée par des initiatives conjointes (et dont The Window est  initiateur et au travail depuis plusieurs années).

Il nous a rappellé combien nos flores intestinales sont transformées, adaptées qu'elles sont à des sciècles d'inventions culturelles qui les abitent. Des habitudes prises au fil des gestes culinaires, maîtrisés-conscients ou déviant de pratiques populaires, et dont l'usure quotidienne font le patrimoine de nos organismes (l'on a cité les conservations, les épices, les salages, certains champignons, etc.)

En pensant avec nous aux modalités de défense microbiotiques et aux moyens modernes de leur compréhension (qui formulent des conceptions du vivant idéologiquement nouvelles) il nous a exposé combien nous ne sommes jamais seuls, toujours accompagné·e·s au-dedans d'une population de microbes aux premières loges de luttes intestinales, là pour nous servir et nous aider à survir dans nos environements en perpétuelle mutation.

Inforamtions sur le livre


Camille Orlandini nous a fait déguster des lactofermentations de sa préparation poursuivant au creux de nos palais le récit ammorcé par Marc-André. Au chaud, nous avons goûté ces légumes transofrmés et si bien assaisonnés, préservés en outre dans leurs solutions salées des attaques extérieurs. Des bocaux au design soigné répondant du même coup au défi d'utiliser d'autres modalités de conservation moins énergivores, plus soutenables pour notre planète.

Piments, aubergines, pâtissons, choux-fleurs, poivrons, etc. des couleurs et des senteurs fines et variées nous ont ravies ! Nous avons dégusté une petite soupe de saison ainsi que des bières artisanales parisiennes BapBap.

Le site de Camille !


Florent Poussineau nous a enfin fait découvrir son installation exposée à The Window. Au centre une forme géométrique expence celle qu'elle contient... le nombre d'or resplendit dans l'espace de la galerie. Des levains contenus dans des poches semblent quant à eux respirer de concert...

Plus d'informations sur le site de Florent.


Catherine Baÿ rencontre ainsi des acteurs autour d'un monde qui nous rassemble, le vivant, celui de nos rues, celui de nos estomacs ! La dégustation-promenade et cette exposition nous ont mené à penser ce sujet sous des angles et spécialités transversales, complémentaires, indispensables les unes aux autres.., une réussite !


À VOIR ÉGALEMENT
W