17 mai 2014 à 19h00
THE WINDOW
LABORATOIRE D'EXPÉRIMENTATIONS ARTISTIQUESEN MILIEU URBAIN

Performance

17 mai 2014 à 19h00
KENZO ONODA

Performance de la poétesse Mizuki Misumi et Kenzo Onoda. Commentaire gustatif pour les oreilles de l’estomac à la marge par Gilles Stassart

D’où vient la voix des poètes? L’espace de la poésie est de plus en plus restreint et jamais son recours n’aura été autant nécessaire. Seuls les poètes nous rappellent à quel point ce qui semble être imposé comme étant le réel ne suffit plus à définir le monde. Disposons-nous encore de la moindre acuité pour saisir leur voix dans l’espace où nous évoluons ?

Gilles Stassart

KENZO ONODA est né en 1961, il vit au Japon à Maebashi dans la région de Gunma.Il est diplômé de l’université d’osaka. Spécialiste d’acoustique, il a démarré sa carrière chez NTT. En parallèle il a développé une expression esthétique propre «maxi-minimale» croisant art vidéo et art sonore. Il est intervenu lors de nombreuses manifestations en Europe, en Allemagne et en france où il collabore régulièrement avec des poètes.

MIZUKI MISUMI est née en 1981. Elle est récipiendaire du Prix de la poésie moderne Notebook 2004, du prix Rekitei pour les jeunes écrivains et du prix de littérature du sud du Japon. Elle travaille la performance depuis 2008. Elle a participé a deux albums de musique et au projet «un poème écrit par cinq poètes à la fois» pour Koki Tanaka, l’artiste pour le pavillon japonais qui a remporté la Biennale de Venise en 2013.

W