Le 26 mars 2021
THE WINDOW
LABORATOIRE D'EXPÉRIMENTATIONS ARTISTIQUES EN MILIEU URBAIN

Week-end performances

Du 26 mars
au 28 mars 2021
avec Laboratoire des Arts de la Performance [L.A.P.],
Ingrid Liavaag,
Thea Soti,
Delphine Bereski

Première édition d’un cycle d’événements initié par Catherine Baÿ, curatrice de ce premier opus. TRANCHE DE VIE explore la vitrine comme une coupe architecturale faisant apparaître l’intérieur d’une maison ou encore comme une séquence de vie dont nous serions les témoins.

Le temps d’un week-end prolongé, une vingtaine d’artistes, de performeurs, investiront l’espace de la galerie The Window mettant en jeu la vitrine qui les sépare des spectateurs, qu’ils soient riverains ou simples passants. L’architecture de cet espace invite à interroger des problématiques auxquelles nous nous confrontons depuis le début de la pandémie : redéfinir le public et le privé, l’isolement et le vivre ensemble, la désunion et la présence du corps.

Ce dispositif invite à s’interroger sur la frontière entre celui qui regarde et celui qui est regardé, celui qui agit et celui qui observe. Dans la continuité de son travail, Catherine Baÿ soulève là encore la question de la place que chacun s’octroie dans nos sociétés. Celle que l’on nous assigne, aussi bien que celle que nous nous assignons à nous-mêmes.

PROGRAMME

VENDREDI 26 de 12h à 17h
12h00 – 15h30

performance durable sonore Multiskinned [ Thea Soti, Nefeli Papadimouli ]

15h45 – 16h15
performance Nuclear Family [ Ingrid Liavaag ]*

16h30 – 17h00
projection vidéo et performance en direct
Les Promenades 1 et 2 [ Delphine Bereski ]


SAMEDI 27
de 12h à 17h+
L.A.P. – Laboratoire des Arts de la Performance
24H durant lesquelles 14 performances
s’enchaîneront avec 17 performeurs
suivi d’une installation nocturne
[ détail du programme ]


DIMANCHE 28
de 10h à 17h
10h30 – 11h45
L.A.P. Laboratoire des Arts de la Performance
avec 2 performances

[ détail du programme ]

12h00 – 15h30
performance durable sonore Multiskinned [ Thea Soti, Nefeli Papadimouli ]

15h45 – 16h15
performance Nuclear Family [ Ingrid Liavaag ]*

16h30 – 17h00
projection vidéo et performance en direct

Les Promenades 1 et 2 [ Delphine Bereski ]



(événement Facebook)

Cité Internationale des arts(avec la Cité Internationale des arts)


* NB: Pour une meilleure expérience de la performance de Ingrid Liavaag, il est nécessaire d’apporter vos propres écouteurs ainsi qu’un téléphone Android capable de scanner les codes QR



  • Tranche de vie #1

    [L.A.P.] LABORATOIRE DES ARTS DE LA PERFORMANCE

    10 avril 2021
    Recherche et création

    Fondé en 2018 et dirigé par Nour Awada, le L.A.P. est le premier laboratoire de recherche dédié exclusivement à la création performative. Il regroupe à ce jour plus de 70 artistes-chercheurs internationaux. Plasticiens, architectes, poètes, metteurs en scène, comédiens, danseurs, scientifiques, sociologues, commissaires d’exposition, etc.

    Propulsé au Carreau du Temple, le L.A.P. a été accueilli depuis en résidence au centre d’art Mains d’Oeuvres, au CAC La Traverse d’Alfortville, et à la galerie Michel Journiac (Université Paris 1). Les artistes du LAP ont été invités à performer lors de nombreux évènements publics et privés : Frasq#12 au Générateur, au Palais de Tokyo, au 59 Rivoli, à Mains d’Oeuvres, aux Journées Michel Journiac, etc.

    www.lap-performance.com

    Retrouvez le détail des interventions du L.A.P durant l’événement Tranche de vie #1 organisé par The Window : sur cette page.
    [ avec un portrait de chaque artiste ]



  • Tranche de vie #1

    INGRID LIAVAAG

    10 avril 2021
    performeuse, réalisatrice

    Ingrid Liavaag est une artiste norvégienne dont la pratique comprend à la fois la mise en scène théâtrale, la performance et la réalisation cinématographique. Elle est comédienne de formation à l’Ecole Jacques Lecoq à Paris, où elle a poursuvi également une année au Laboratoire d’Étude du Mouvement (L.E.M.).

    Liavaag poursuit actuellement un master en théâtre et cinéma à l’Académie nationale des arts d’Oslo. Elle est en ce moment  en résidence à la Cité Internationale des Arts à Paris où elle travaille sur la réalisation de son dernier long métrage KNOTS.

    Dans ce film, elle continue à explorer les questions en lien avec les problématiques familiales et fait jouer la même famille que dans sa performance Nuclear family, une déclinaison performative du long métrage en cours.

    Liaavag explore les besoins existentiels et les aspects sociologiques de la vie humaine moderne, et se décline entre les frontières de la mise en scène et du réel. Son travail questionne la distinction entre le privé et le public et est enraciné dans une approche basée sur le corps.

    En 2020 elle a réalisé le court métrage FISH, présenté dans de nombreux festivals.

    Son nouveau film “The Director” co-réalisé avec Linda Gathu et produit par Barbosa film sera achevé en 2021.

    Ingrid est co-fondatrice de la compagnie de théâtre Liavaag / Lindberg.
    http://www.ingridliavaag.no
    https://www.liavaaglindberg.no

    Avec la performance Nuclear family, Liavaag joue à nouveau avec la distinction entre le privé et le public. Une famille dîne. Mère, Charlotte, père, Jan et leur fille Nora. Nous sommes invités à regarder leur routine chaleureuse à travers une grande fenêtre, séparant leur vie privée des voies publiques. Dans les écouteurs, on peut écouter les séances de thérapie de couple,témoin des difficultés conjugales de Charlotte et Jan en raison de la réduction des rôles de genre.

    ingrid_nuclear family 3
    Nuclear family
    Metteur en scène: Ingrid Liavaag, praticiens et co-créateurs: Christine Ryndak Marcland, Julien Marcland, Enora Marcland, curateur: Catherine Baÿ.
    Merci à Siri Bråtveit.


  • Tranche de vie #1

    THEA SOTI

    10 avril 2021
    expérimental sound

    Thea Soti est une artiste multidisciplinaire travaillant dans les domaines de l’art sonore expérimental, de la vidéo, de la performance, de l’installation et du médium textuel.

    Thea Soti née à Subotica (SRB) dans une famille hongroise, elle a étudié le chant et la composition à Hanovre (DE), Cologne (DE) et Lucerne (CH). Sa source principale est sa propre voix et son corps, recherchant ainsi la voix humaine en tant qu’instrument et combinant des structures d’improvisation, de composition électroacoustique et des configurations performatives-installatives. Ses pièces passent souvent en revue l’expérience auditive et explorent courageusement l’espace et le mouvement, créant ainsi des espaces dynamiques. Elle réfléchit souvent aux enjeux sociopolitiques actuels, tels que l’évasion moderne, les identités non binaires, les mythes de la beauté ou la peur collective.

    Elle a collaboré avec divers orchestres et ensembles internationaux et a tourné depuis New York, Paris, Copenhague, Londres, Budapest, Belgrade, Berlin, Moscou, Marrakech à Tokyo – à la fois en tant que compositeur et en tant qu’interprète. En ce moment, elle travaille sur son album multimédia solo et étudie les limites du genre, de la langue, de la mémoire et de l’affiliation sociale en explorant les voix posthumaines dans des contextes digitals.

    http://www.theasoti.com

    Thea Soti effectuera une performance de durée à THE WINDOW en coexistence avec le costume-concept de [Nefeli Papadimouli], exclusivement conçu pour cet événement. La performance présentera les interactions du corps et de la sculpture contrainte en explorant le son de l'alliage entre narration et voix humaine.
    https://www.youtube.com/watch?v=HO9F7B3pJDg
    Multiskinned - par Nefeli-Papadimouli + Photo : Youssef-Chebbi
    Multiskinned – Costume par Nefeli Papadimouli, Photo : Youssef-Chebbi
    © Photos : Youssef Chebbi


  • Tranche de vie #1

    DELPHINE BERESKI

    10 avril 2021
    artiste conteuse

    Delphine Bereski est une artiste et conteuse multidisciplinaire, née en 1991 à Longjumeau. Diplômée des Arts Décoratifs de Paris, en Image Imprimée depuis 2015, ancienne graphiste et communicante, et formée à la danse depuis ses 6 ans, elle évolue dans les domaines de la performance in situ, du film expérimental, de l’installation, de l’art sonore et de la photographie.

    Depuis fin 2017, date de son départ pour Varsovie, elle a entamé sa carrière artistique en collaborant avec divers acteurs de la scène polonaise et internationale, tels que CAC U-Jazdowski, la galerie Pola Magnetyczne, ou Tori Wranees. Fin 2019, elle rentre en résidence à la Cité Internationale des Arts. Son travail a été exposé en Pologne, en France et en Grèce. Son travail est à la croisée des genres, où le corps occupe une place centrale.

    Elle en explore les limites et le potentiel de catharsis, parcoure les archives et collecte les vestiges à la recherche de nos histoires personnelles et collectives. Elle traduit ses récits lors d’expériences immersives, mettant en scène des personnages polymorphes et des environnements où elle oscille volontiers entre réalité et fiction.

    [ Plus de détails ]

    https://instagram.com/nikita_kubrick
    https://vimeo.com/user3545336

    Avec la projection de Promenade #1 et la performance de Promenade #2, Delphine Bereski reconstitue l’expérience personnelle et collective des corps en confinement. Alors que Promenade #1 retrace sa récupération par le mouvement en Avril 2020 à la Cité internationale des arts, Promenade #2 reconsidère la situation un an plus tard. Après que le personnage essoufflé de la vidéo ait disparu, le même corps resurgit et s’étire dans la galerie de THE WINDOW pour continuer l’histoire.

    Delphine
  • W
    Déconnecter